Graphic and Geometric Portraits by Erika Zolli

Les clichés d’Erika Zolli sont surréalistes, géométriques et figuratifs, un style bien particulier et original qui se démarque dans sa dernière série que nous présentons ici.
Dans ce nouveau projet, « Metamorphosis of Self », la photographe se plonge dans une représentation d’elle-même faite de significations symboliques qui agissent comme un pont vers une observation profonde des sentiments conscients et inconscients. Des images où la créativité s’entremêle à un monde onirique et surréaliste : des origamis qui tournent autour du sujet, des engrenages qui font bouger la tête et le cœur, des verres de cristal qui reflètent le visage, des métamorphoses argentées et des ciels qui s’interconnectent en harmonie avec des formes géométriques.

La photographe nous a expliqué son approche : « Dans ce projet, j’ai voulu créer treize représentations de moi-même, chaque image tourne autour d’un concept qui est d’une importance fondamentale pour moi, des forces et des faiblesses qui, à travers l’art photographique, sont mises à nu pour être observées par un œil qui se représente lui-même. Dans l’autoportrait, on se place en dehors de soi-même, on devient étranger à soi-même et à travers ce mouvement on veut se reconnaître en créant une sorte de zone d’aveuglement. Il dépasse l’opposition entre le sensible et l’intelligible, agissant ainsi comme un pont entre les deux parties, permettant une meilleure connaissance de son inconscient. Ces treize images sont caractérisées par des couleurs vives et fortes pour mettre en valeur le sujet qui, bien qu’immobile et posant, maintient une stabilité imprégnée de force dynamique. »