Touching and Deep Photo Collages

Touching and Deep Photo Collages

May 2, 2021 Off By wMgodD7rlc

Basé à Montpellier, dans le sud de la France, Quentin DMR est un photographe plasticien. Après de multiples voyages lui ayant permis de découvrir de nouvelles personnes et cultures, notamment en Nouvelle-Zélande et en Inde, l’artiste s’est construit et a développé encore plus sa créativité.  » Une fois rentré en France, je me suis senti prêt à construire mon propre projet artistique. « , explique-t-il. Dans son art, Quentin, réalise des collages photos qui interpellent.  » Chaque projet que je mets en place raconte une histoire différente. Il est rattaché à un moment, un lieu et à ses habitants. C’est eux que je photographie : les étudiants, les commerçants, les retraités, les familles. Ils sont intégrés dès le début et participent à la prise de vue. Nous échangeons beaucoup. C’est ce qui m’a donné envie et fait rêver quand j’étais très jeune, pouvoir participer, alors maintenant que je peux partager mon art, j’en profite ! », nous a-t-il confié.

La passion de Quentin pour la photographie a débuté alors qu’il n’était qu’un enfant. A l’époque, c’est grâce à son père et son approche atypique et amusante de cet art qu’il l’a découvert. « Il y avait toujours un appareil à la maison. C’était donc un objet familier même si cela se limitait à des photos de famille ou de voyage », explique-t-il. Aujourd’hui, l’artiste travaille ses photographies sur papier en grand ou petit format, pour ensuite les coller dans la rue. « Le champ des possibles est super vaste avec quasiment aucune limite de taille« .  Son inspiration, il la puise en partie dans l’art vivant. Un univers avec lequel il s’est familiarisé tôt, notamment grâce à ses parents qui faisaient du théâtre. « J’ai aussi été subjugué par la compagnie Royal de Luxe. J’ai eu la chance de voir plusieurs de leurs créations au Havre et j’en garde de nombreux souvenirs « . L’architecte Auguste Perret l’a également inspiré dans la création et l’évolution de son œuvre :  » Les lignes répétitives, les mesures identiques, le béton gris qui change de ton avec le soleil « , précise-t-il.

Plus à voir sur son compte Instagram  ou sa page Facebook